Qu’est-ce que le CHEC ?

Origine et statut de l’école
Objectifs du CHEC
Spécialités du CHEC
Diplômes d’ingénieur de spécialisation et certificats du CHEC
Le corps enseignant
Déroulement de la formation

Le CHEC est un établissement supérieur de 3e cycle reconnu par l’État au titre de l’enseignement supérieur à caractère technologique.
Il a formé plus de 5 000 ingénieurs, dont pratiquement 1 000 étrangers issus de plus de 60 pays.

Depuis avril 2017, le CHEC est accrédité par la CTI pour délivrer un diplôme d’ingénieur de spécialisation.

Origine et statut de l’école
Créé en 1957, le CHEC est une association loi 1901 dont les membres fondateurs sont les fédérations d’entreprises du Bâtiment (FFB) et des Travaux Publics (FNTP), ainsi que les syndicats professionnels : Entreprise Générale de France (EGF BTP) et Syndicat de la Construction Métallique de France (SCMF).

Le CHEC est un établissement privé reconnu par l’État au titre de l’enseignement supérieur à caractère technologique : il s’agit d’une formation supérieure de 3e cycle dans les domaines de la conception et de la réalisation des bâtiments, des ouvrages d’art et des ouvrages de génie civil.

Objectifs du CHEC :
• spécialiser et de certifier des ingénieurs diplômés capables de s’insérer rapidement dans des équipes de construction d’ouvrages complexes, y compris les ouvrages existants
• permettre à de jeunes diplômés d’acquérir les compétences nécessaires à la pratique du projet de construction en entreprise, afin d’être directement opérationnels notamment pour la conception d’ouvrages de haute technicité.

La formation permet d’acquérir les aptitudes nécessaires pour assumer des missions variées dans les domaines du bâtiment, y compris les immeubles de grande hauteur, et de tous les types d’ouvrages d’art (ponts, passerelles, offshore, ouvrages souterrains, installations portuaires, etc.).

La validation des compétences fait largement appel à la réalisation de projets professionnels réalisés en groupes de deux à quatre élèves, ce qui permet également l’apprentissage des relations internes à l’entreprise et du travail en équipe.

Spécialités du CHEC
Dans le domaine du calcul et de la conception des ouvrages, le CHEC propose quatre filières distinctes :

• CHEBAP (Centre des Hautes Études du Béton Armé et Précontraint) ;
• CHEM (Centre des Hautes Études du Métal) ;
• CHEMEX (Centre des Hautes Études des Méthodes d’Exécution)
• CHEB (Conception et Hautes Études des structures Bois),

Le CHEBAP et el CHEM ont été ouverts en 1957 après la création de l’école, les deux premières promotions ayant suivi un cursus général.
Le CHEB est organisé en partenariat avec l’ENSTIB d’Épinal. Il a été ouvert en 2003.
Le CHEMEX concerne les méthodes d’exécution et les études de prix. Il est ouvert depuis 2011.

Depuis plusieurs années, le CHEBAP propose plusieurs options : CHEMER, travaux souterrains et IGH

Diplômes d’ingénieur de spécialisation et certificats du CHEC
L’obtention en avril 2017 de l’habilitation à délivrer un titre d’ingénieur de spécialisation a amené une modification de l’organisation en termes de recrutement.

Conformément aux orientations de la CTI, seuls les ingénieurs diplômés d’un titre d’ingénieur au sens de la loi française peuvent obtenir le titre d’ingénieur de spécialisation. Toutefois le caractère d’excellence de la formation et son attractivité à l’international permet également dans certains cas d’attribuer ce titre à des titulaires d’un diplôme d’ingénieur étranger de grade master ou équivalent. Le CHEC utilise cette possibilité en priorité dans le cadre des partenariats existants avec des écoles étrangères.

Les élèves français ou étranger qui souhaitent bénéficier du titre d’ingénieur de spécialisation doivent en faire la demande dès leur dossier de candidature. Pour les élèves étrangers ces demandes sont examinées par en début d’année scolaire par une commission spécifique.

Les autres élèves reçoivent un certificat du CHEC décerné par l’école et signé par le Président de la Fédération Nationale du Bâtiment et par le Président de la Fédération Nationale des Travaux Publics.

Le CHEB est un Mastère spécialisé agréé par la Conférence des grandes Ecoles (CGE) organisé par l’ENSTIB d’Epinal, en partenariat avec le CHEC.

Le corps enseignant
Il est principalement constitué d’ingénieurs praticiens et de cadres supérieurs de la profession. En conséquence, l’enseignement du CHEC permet d’acquérir un savoir-faire d’ingénieurs de haut niveau en adéquation avec les besoins des entreprises de construction.

La pédagogie, conçue dans un esprit d’entreprise, permet l’acquisition des compétences nécessaires pour la réalisation des études de conception (sections CHEBAP, CHEM et CHEB) ou des études d’exécution et des études de prix (CHEMEX).

Déroulement de la formation
L’enseignement se partage entre formation théorique, séances d’applications, projets et éventuellement stage, selon la spécialité et le diplôme visé.

Les programmes des sections CHEBAP, CHEM et CHEB présentent de nombreux points communs : il s’agit d’acquérir une maîtrise de la pratique du projet de construction. En conséquence, certains cours sont communs aux trois sections. La formation CHEMEX est orientée vers les méthodes d’exécution et si l’organisation générale est assez similaire à celles des autres sections, il n’y a, sauf cas particuliers, pas de cours commun avec celles-ci.

Le cursus des trois sections CHEBAP, CHEM et CHEB est parallèle. Il comporte 6 mois d’enseignement suivis d’un voyage d’études puis de 3 mois d’étude de projets concrets. Les stages, s’ils existent, se déroulent après ces 10 mois à l’école.

La scolarité débute le premier lundi de septembre.

 

Par Dominique Vié le 22/07/2019 à 15:24 • Lien permanent



Rechercher


Options de recherche


Le CHEC a été créé en 1957 par les Professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics.

Il a pour mission de former chaque année soit de jeunes universitaires ou Ingénieurs terminant leurs études, soit des Ingénieurs d'Entreprise désirant étendre leurs compétences.

A la suite de ce cycle de 10 mois, les diplômés sont immédiatement capables de prendre en charge la conception technique et l'exécution des ouvrages les plus élaborés, en France comme dans le monde.

Accès rapides