Métiers et activités visés

Études de conception
Études d’exécution
Contexte professionnel

Les activités visées concernent la construction des bâtiments et ouvrages d’art ou de génie civil, et ils s’exercent principalement en bureau d’études, au sein de la maîtrise d’œuvre ou bien en entreprise, mais elles peuvent également être exercées au sein de la maîtrise d’ouvrages ou bien encore en bureau de contrôle technique. Les contraintes liées au développement durable et à la protection de l’environnement doivent être prises en compte dès le début des études.
En amont d’une affaire ou dans le cadre d’un appel d’offres il peut s’agir de réaliser ou finaliser un Avant Projet Sommaire (APS) ou un Avant Projet Détaillé (APD), ou bien valider la faisabilité technique du projet envisagé :
- estimations sommaires techniques, méthodologiques ou de prix ;
- notes techniques détaillées avec projet affiné en fonction soit des difficultés techniques rencontrées pour l’estimation ou le chiffrage du projet, soit de la possibilité contractuelle ou commerciale de présenter des variantes techniques.
Ce n’est qu’après l’adjudication du marché et lors de la réalisation des travaux que l’ensemble des activités visées se développe.

Etudes de conception

Les différentes phases d’étude listées ne sont pas exhaustives, mais elles correspondent bien au cahier des charges des différents projets réalisés dans le cadre de la formation.

Recueillir les données d’entrée du projet

• Recueillir les données existantes :
> Données topographiques : fonds de plans, levés, etc.
> Données géologiques et géotechniques : cartes, études diverses, etc.
> Données climatiques : vent, température, etc.
• Faire l’inventaire des contraintes
> Références règlementaires
> Contraintes environnementales : zones protégées, à risques ou autres, loi sur l’eau, etc.
> Contraintes d’usage : POS, urbanisme, permis spéciaux à obtenir
> Accès au site et contraintes d’exploitation
• Définir les fonctions de l’ouvrage et les performances à atteindre
> Stabilité structurelle
> Durabilité
> Comportement en cas d’incendie
> Confort acoustique et thermique
> Économies d’énergie
> Vibrations et séisme

Effectuer les calculs de dimensionnement en respectant les exigences normatives et règlementaires
• Recueillir les documents normatifs et réglementaires
> Lister les codes, normes, règlements et standards applicables
> Recommandations techniques en vigueur et leurs évolutions (adaptations, dérogations, etc.)
> Documents techniques spécifiques
• Analyser et intégrer les contraintes règlementaires pour le projet
> Préciser et proposer les options possibles
> Réaliser des calculs de structures avec modélisations éventuelles
> Prédimensionner et dimensionner structures et fondations
> Rédiger des notes de calcul

Constituer les dossiers d’études préliminaires
• Dossiers d’avant projet (APS & APD)
> Plan masse
> Vue en plan et coupes (transversales, longitudinales, etc.)
> Élévations
> Note de prédimensionnement
> Note de synthèse

Études d’exécution

Les études d’exécution ont pour but d’analyser, de proposer et de comparer des variantes techniques afin de mettre au point les divers modes d’exécution des travaux en veillant en permanence à optimiser les coûts de mise en œuvre et en respectant les règlementations techniques, les critères de qualité et le normes de sécurité.
- Transmettre au chantier un dossier complet de l’opération et de son environnement, après une mise au point éventuelle du marché (DCE), suite à des solutions variantes retenues
- Élaborer un planning détaillé des travaux (phasage, etc.) et définir les installations de chantier
- Définir les méthodes d’exécution et les moyens nécessaires à la réalisation (grues, ascenseurs, etc.)
- Concevoir les outils coffrants, étudier et faire réaliser les plans d’exécution de coffrage, préparer le dossier de consultation, procéder à ces consultations, participer à la désignation des sous-traitants par la Direction de Travaux, et procéder au suivi de fabrication et de mise en œuvre sur le chantier
- Définir les moyens de levage, les installations de chantier (organisation générale de chantier)
- Consulter éventuellement les sous-traitants de second-œuvre et négocier leurs contrats
- Réaliser des prestations sur chantier : suivi technique des mises en œuvre (démarrages, points particuliers, etc…) concevoir des ouvrages provisoires (passerelles d’accès, palonniers, etc…) en intégrant en permanence les notions d’optimisation des coûts directs de réalisation, de réutilisation, etc… ou assurer des missions globales de coordination, de conseil technique ou d’interface entre les sous-traitants, co-traitants, bureaux d’études, maîtrise d’œuvre, etc., aux côtés de la Direction de Travaux.
- Faire le cas échéant appel au BET pour des calculs pointus ou dans le cas d’une quelconque intervention sur les structures de l’ouvrage étudié
- Assurer, en liaison avec la Direction de Travaux, les fonctions de gestionnaire de la Qualité : définir les procédures du Plan d’Assurance de la Qualité (PAQ) du chantier dans les modes opératoires techniques
- Assurer la fonction de chargé des Ouvrages Provisoires (COP) : dans le cadre de la démarche Qualité, assurer une fonction de contrôle, par délégation des travaux, en vérifiant les notes de calculs des sous-traitants ainsi que la conformité au plan sur site des travaux propres à l’entreprise ou à ses sous-traitants.

Contexte professionnel

Les études de conception et d’exécution sont menées en lien avec les dessinateurs et projeteurs, nécessitent le recours à des moyens informatiques et une bonne connaissance de la règlementation technique.
Afin de mener à bien ces missions, il sera nécessaire de :
- Posséder les connaissances techniques du domaine concerné, Bâtiment ou TP (souterrains ou ouvrages d’art, maritimes et fluviaux) en termes de matériel, de technologie et de mise en œuvre
- Avoir une imagination créative, être innovateur, curieux et adaptable
- Travailler en équipe
- Développer un sens du relationnel avec les multiples intervenants internes et externes
- Maîtriser les techniques de négociation et défendre son point de vue tout en préservant l’intérêt général
- Etre méthodique, concret et rigoureux
- Gérer des priorités et développer un sens de l’initiative dans les limites de son domaine d’autonomie
- Veiller en permanence à l’optimisation des coûts et au respect des règlementations techniques ou de sécurité

 

Par Dominique Vié le 15/03/2011 à 16:13 • Lien permanent



Rechercher


Options de recherche


Le CHEC a été créé en 1957 par les Professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics.

Il a pour mission de former chaque année soit de jeunes universitaires ou Ingénieurs terminant leurs études, soit des Ingénieurs d'Entreprise désirant étendre leurs compétences.

A la suite de ce cycle de 10 mois, les diplômés sont immédiatement capables de prendre en charge la conception technique et l'exécution des ouvrages les plus élaborés, en France comme dans le monde.

Accès rapides