Programme des Etudes

L’enseignement est partagé entre formation théorique, séances d’application et projets.
Un stage de 4 mois en fin de cursus est inclus dans les cursus du CHEB et du CHEMEX et prévu à titre facultatif dans le cursus du CHEM ainsi que dans l’option CHEMER du CHEBAP.

La mission du CHEC est de former des ingénieurs suffisamment opérationnels sur des projets complexes dès leur entrée en bureau d’études ou de méthodes, comporte deux orientations complémentaires :
- fournir le complément de connaissances fondamentales nécessaires pour comprendre l’évolution des techniques et de la règlementation ;
- initier les élèves aux opérations essentielles de leur futur métier : conception et dimensionnement des ouvrages, choix des hypothèses de calcul, mise au point des plans et documents nécessaires à l’exécution

Sur le premier point, il est nécessaire de faire la part :
- des connaissances fondamentales que l’ingénieur d’études n’a pas le droit d’ignorer ;
- de ce qu’il faut savoir trouver dans une documentation technique adaptée.

L’acquisition des connaissances fondamentales ne doit pas être recherchée au détriment de l’initiation au métier d’ingénieur qui fait l’objet des cours d’introduction aux techniques de réalisation des ouvrages (cours de spécialité), des séances d’application et des projets.

L’organisation des plans d’études cherche à respecter cet équilibre.

De façon à tirer parti au mieux des séances d’application, il est jugé indispensable que les élèves rédigent eux-mêmes les notes de calcul correspondant à chaque élément de projet et fournissent les schémas définissant les dispositions constructives (plans de coffrage et de ferraillage dans le cas des ossatures en béton armé, détails d’assemblages dans le cas de la charpente métallique). Lorsque cela est possible, ce travail fait l’objet de dossiers réalisés tout au long du déroulement du cursus par les élèves, sous l’encadrement de leurs applicateurs. Ces dossiers sont évalués en fin de cycle.

La part des connaissances fondamentales et de l’initiation aux métiers se retrouve naturellement dans le mode de décision concernant l’attribution des diplômes basée sur l’examen simultané :
- du résultat des compositions, qui valident l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences minimal et notamment la capacité à utiliser une documentation adaptée dans le cadre d’un travail en temps limité ;
- du résultat des projets et des stages qui valident la capacité à utiliser ces connaissances dans le contexte professionnel d’un projet.

 

 

CHEM - CHEB - CHEBAP - CHEMER

OBJECTIFS

La conception des structures de bâtiment et d’ouvrages de génie civil doit tenir compte de multiples exigences et d’un grand nombre de contraintes d’origine fonctionnelle ou naturelle. Les exigences fondamentales de sécurité sont fixées par des textes réglementaires ou normatifs. Il en va de même pour certaines contraintes d’origine fonctionnelle (par exemple charges d’exploitation) ou naturelle (par exemple influences de l’environnement, actions climatiques, évolution des propriétés des matériaux). L’étude et le dimensionnement de la structure nécessitent le recours à des modèles : modèles des actions, modèles de comportement des matériaux et de produits, modèles d’analyse structurale. Ces derniers modèles peuvent être de complexité variable selon la structure étudiée.
La résistance des matériaux traditionnelle fournit des modèles d’analyse structurale, et les plus élémentaires d’entre eux sont suffisants dans la plupart des cas : ce sont les modèles de poteaux, de barres bi-articulées, de poutres (poutres droites ou courbes, à section pleine ou à parois minces) et de certaines plaques de géométrie particulière.

CONTENU

L’enseignement des sections CHEBAP, CHEMER, CHEM et CHEB est parallèle :
- Formation théorique
- Dimensionnement des structures et mécanique des sols
- Conception des ouvrages
- Sciences humaines et sociales
- Options
- Projets et stage
Cet enseignement est complété par des visites de chantier, notamment dans le cadre du VFE

ORGANISATION

DE SEPTEMBRE A AVRIL

Le programme des cours et applications est indiqué dans les rubriques concernant chaque filière.

Pour les séances d’application, les élèves du CHEBAP sont répartis en groupes de 20 à 25 élèves. Cette répartition est faite en fonction du choix de quelques cours optionnels :

- une option travaux souterrains, comportant un cours commun à l’ENPC et au CHEC;
- une option maintenance et réhabilitation;
- une option immeubles de grande hauteur et construction métallique.

VOYAGE DE FIN D’ETUDES

Le voyage de fin d’études, organisé par les élèves pendant les congés de printemps, a un but principalement technique : il s’agit de visiter de grands chantiers, généralement à l’étranger. La participation est libre, le financement étant assuré en partie par les entreprises sollicitées par l’équipe organisatrice.
C’est également le moyen :
- de promouvoir l’image du CHEC en mettant en valeur les qualités de ses étudiants;
- de renforcer les liens entres la promotion et les professionnels au travers de rencontres sur le terrain;
- d’aller à la rencontre de nouvelles cultures

AVRIL - JUIN (pour CHEM et CHEBAP) - SEPTEMBRE (pour CHEB)

Cette seconde période, de dix semaines, est consacrée, sous la direction de professionnels de la construction, à la réalisation de projets réels d’ouvrages de Bâtiment ou de Travaux Publics.

CHEBAP

Les élèves effectuent deux projets imposés et un projet d’option. Les projets imposés sont le projet d’ossature de bâtiment et le projet de pont en béton précontraint.

Le troisième projet est choisi selon les critères suivants :

- les élèves des options “Travaux souterrains” et “Maintenance et réhabilitation” effectuent leur 3eme projet dans le cadre de leur option respective;
- les autres élèves peuvent effectuer le 3eme projet sur l’un des thèmes suivants : travaux maritimes, construction métallique ou méthodes d’exécution d’un pont.

CHEM

Les élèves effectuent un projet d’ossature de bâtiment en construction métallique et un projet d’option :

- pont métallique;
- structure offshore.

CHEB

Pendant le mois de mai les élèves effectuent un projet de bâtiment en ossatures bois.
Le stage dure de juin à fin septembre et fait l’objet de la rédaction d’un mémoire de mastère puis d’une soutenance devant un jury professionnel.

 








CHEMEX

OBJECTIFS

Facteur clé de la réussite, la préparation du chantier requiert non seulement de bonnes connaissances des techniques de réalisation mais une grande expérience de terrain et une bonne connaissance du monde de l’entreprise. Les exigences croissantes en matière de maîtrise des coûts et des délais de réalisation, de sécurité des personnes et de qualité environnementale requièrent aujourd’hui une formation sépcifique.

La section CHEMEX donnera aux élèves les connaissances essentielles, l’assurance technique et l’autonomie permettant à leur hiérarchie de leur confier :
- des études de méthodes ;
- des études de prix ;
- des postes d’exploitation (chantiers, agences).

Eiffage - Stade de Lille

CONTENU

Dans le cours, les maillons élémentaires s’assemblent et se complètent peu à peu pour maîtriser progressivement les méthodes, les études de prix, l’organisation des chantiers de toutes natures et de toutes tailles. Chaque chapitre fait l’objet d’une description de cas réels et d’illustrations, de calculs simples si nécessaire. Des visites sont également prévues.

Eiffage - Casino Lille

A – Analyse des structures
Il s’agit consolider les connaissances dans des domaines techniques qui seront indispensables pour la justification de la plupart des éléments qu’il est nécessaire dimensionner lors des études de prix, des préparations de chantier ou de l’établissement des méthodes d’exécution. Dans une seconde partie on présente les particularités des chantiers de réparation et/ou de renforcement d’ouvrages. Enfin une part importante est consacrée aux contraintes environnementales, aux démarches HQE et au développement durable.

 

Viaduc la Savoureuse

B – Technique des projets et des travaux
Cet enseignement donne une formation générale sur les différents types de projets et de chantiers, ainsi que les éléments de base en matière de béton et de coffrage/étaiements.

C –Etude des méthodes d’exécution -
Le processus constructif consiste à étudier et à établir les procédures et les modes opératoires, en vue des budgets et des constitutions d’équipes pour les études de prix et les budgets de chantier.

 

Bouygues - Tour T1

D - L’entreprise et son environnement contractuel
Le travail de l’ingénieur méthodes - études de prix est situé dans le contexte de l’entreprise et dans le cadre contractuel des différents types de marché.

E - Etudes de prix et planification
Cet enseignement, qui apporte les bases et outils permettant d’aborder méthodiquement l’élaboration de cet instrument essentiel qu’est l’étude de prix, est également indispensable pour la conduite de travaux et la maîtrise des de gestion des chantiers.

 

 

ORGANISATION

La connaissance pratique sera acquise non seulement à travers les contacts avec les enseignants, issus du monde de l’entreprise, mais en intégrant un stage de 4 mois en entreprise situé en milieu du cursus afin de mettre l’étudiant en situation d’entreprise et de le confronter à des cas concrets. Par ailleurs, comme pour les autres sections du CHEC, l’enseignement vise à acquérir une autonomie suffisante pour aborder les cas pratiques. C’est par la confrontation à des cas pratiques réels, c’est-à-dire des projets concrets, que cette autonomie peut être atteinte.

C’est pourquoi le cursus s’achève par la réalisation d’un projets qui pourra être soit de bâtiments, soit d’ouvrages de travaux publics et se déroulera en deux phases :

- préparation d’un chantier et mise au point des méthodes d’exécution, du planning, etc…
- mise à prix et réponse à un appel d’offres à partir d’un avant projet

 



Par Dominique Vié le 9/12/2016 à 14:21 • Lien permanent


Rechercher


Options de recherche


Le CHEC a été créé en 1957 par les Professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics.

Il a pour mission de former chaque année soit de jeunes universitaires ou Ingénieurs terminant leurs études, soit des Ingénieurs d'Entreprise désirant étendre leurs compétences.

A la suite de ce cycle de 10 mois, les diplômés sont immédiatement capables de prendre en charge la conception technique et l'exécution des ouvrages les plus élaborés, en France comme dans le monde.

Accès rapides